Jeudi 23 février 2017

Saveurs des Alpes du Sud a 20 ans !

Connaissez-vous les marchés « Saveurs des Alpes du Sud » ?

Ce sont des marchés organisés par les producteurs des départements des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes, qui se déroulent sur des journées complètes, entre le mois d’avril et le mois de novembre.

Nous participons depuis le début à ces marchés qui viennent de fêter leurs 20 ans d’existence le week-end dernier.

Vous trouverez sur notre calendrier toutes les dates auxquelles nous seront présents.

Pour avoir toutes les autres dates de Saveurs des Alpes du Sud, cliquez ici.

A très bientôt !


Automne

figuier

L’automne est là !

Après septembre et octobre radieux, le temps vient juste de se mettre au gris comme il convient à un mois de novembre sérieux…

Nos récoltes sont terminées : les figues sont en confitures, les pommes sont en cours de transformation, les gingerines attendent leur tour… Quant aux framboises, le premier gel de fin octobre a sonné la fin du ramassage.

Nous préparons dès à présent  nos semis de blé tendre pour la farine de l’année prochaine.

Et puis nous commençons aussi à organiser nos deux salons de fin novembre : le Salon des vignerons au Parc Chanot à Marseille et un nouvel évènement, le Salon Saveurs et  Terroirs de Chambéry ( voir les dates sur le calendrier).

Il ne nous reste pas beaucoup de temps pour un petit tour aux champignons… Mais nous y arrivons quand même !

A bientôt !

 


Framboises ou fraises ?

framboisefraises

Depuis une quinzaine de jours  les framboises sont  mûres !

Nous avons commencé par les framboisiers remontants comme Ruby ou Honorine et maintenant nous récoltons aussi sur les non-remontants Tulameen ou Mailing-Promise.

Les premiers pots de confitures de framboises, épépinées ou non ( jetez un coup d’oeil sur l’onglet notre gamme ), sont sortis de notre atelier.

Ils vous sont d’ores et déjà proposés sur nos marchés ou dans nos magasins collectifs (Couleurs Paysannes, Maison des Produits de Pays).

Mais au fait, peut-être préférez -vous la fraise ?

Pas de souci, la récolte bat son plein, les fraises sont à point et la confiture délicieuse…

A découvrir aussi sur notre stand !

Alors à bientôt !

 


La fin c’est le début !

Oui c’est bien ça….

Dans le monde agricole, la fin d’une année en appelle tout de suite le début d’une autre !

Et nous revoilà dans les projets, les prévisions, les espoirs, les attentes…

Comment sera cette année ? C’est chaque fois la même chose, on ne sait pas,  mais on est bien obligé « d’y aller »…

Cette fin d’hiver n’est pourtant pas très rassurante.

Nos pêchers et abricotiers débourrent déjà, la faute au manque de froid.

Les framboisiers, eux,  ont mis une feuille ou deux.

S’il vient à faire une période de gel intense, bonjour les dégâts…

Attendons, et évitons la sinistrose des anciens qui disaient toujours dans ces cas d’hivers  pas assez froids :

« on va le payer » !

Rien n’est écrit en matière de climat, pas plus le bon que le mauvais.

Bientôt nous retrouverons le chemin des marchés.

La reprise à Gréoux les bains est pour le 6 mars.

Nous avons hâte de vous revoir pour refaire un bout de chemin ensemble !

Très bon 2014 à toutes et à tous !

 


Le temps des récoltes…

L’été est passé et avec l’automne le temps des récoltes continue.

Les pommes et les poires, les framboises remontantes, la fin des melons,

très bientôt les tomates vertes et les gingerines…

Encore des confitures en perspective et des tas de choses à vous faire

déguster !

Par contre, si la récolte de truffes s’annonce prometteuse, pour les champignons

d’automne ce n’est pas encore gagné…

Mais il est dit que les gens de la terre ne sont jamais contents !

À bientôt !

 


Et s’il faisait beau un jour ?

IMG_0854

Avouons tous que cette année est un peu désagréable…

Le climat, qui par ailleurs se réchauffe partout sur la planète, n’en finit pas de nous proposer

toujours plus d’intempéries ou de températures  très en dessous des moyennes saisonnières !

Conséquence directe pour les producteurs, tout est en retard, les fruits en particulier.

Rien de grave en ce qui nous concerne, car nous utilisons des fruits cueillis à pleine maturité, la transformation

en confiture ne nécessitant pas de production précoce.

Mais nous avons une pensée inquiète pour nos collègues de la France  plus au nord, qui n’ont, pour certains,

pas encore pu ensemencer leur champs…

Ici, ça s’améliore, et lors de vos vacances en Provence

vous pourrez certainement profiter à nouveau du bleu et du chaud !

À très bientôt !